Une salle de bain sans fenêtre, c’est possible oui, mais il faut tout de même penser à ventiler cette pièce. 

 

La salle de bains est une pièce ou l’humidité est omniprésente, c’est donc pour cela qu’il faut s’assurer d’une ventilation pour la santé des occupants, mais aussi pour la préservation des différents éléments présent dans la pièce. 

Renouveler l'air ambiant évite tout phénomène de condensation, d’apparition de moisissure et réduit le taux d’humidité. 

Ventiler une salle de bains prémunie du vieillissement prématuré des cloisons, enduit et peintures, meubles, installations électriques et évacue les odeurs.


Pour certaines personnes, des problèmes d’humidité peuvent générer des problèmes respiratoires, des infections de la peau, des irritations des yeux…


Quelles solutions pour ventiler une salle de bains ? 


Sur les logements, neufs/récents, la ventilation est assurés par une VMC simple ou double flux. En revanche, pour des travaux de rénovation ou création, un problème se pose : comment ventiler efficacement ?

  • Nous pouvons utiliser : une VMC (ventilation mécanique centralisée) 
  • Une VMP (ventilation mécanique ponctuelle)
  • Un aérateur/extracteur de salle de bains


La VMC constitue une solution parfaite pour ventiler la salle de bains. Cette technique se décline en 2 types : le simple flux ou double flux.
Le simple flux garanti le renouvellement de l’air et permet aussi moins de gaspillage énergétique. Grace a une bouche d’extraction, elle aspire l’air polluée des pièces de la maison. En ce qui concerne la seconde, elle fait entrer l’air frais et utilise un échangeur filtrant l’air pollué pour le réchauffer. Pratique, elle ne provoque pas de sensation de courant d’air et permet d’économiser du chauffage.

 
La VMP est particulièrement adaptée pour les pièces qui s’humidifient rapidement comme à salle de bains. Son installation effectue généralement à l’entrée d’un conduit d’évacuation. Pour cette technique, deux types également : la VMP à extraction unique ou à extraction simultanées.
Constitué d’un extracteur d’air à l’entré d’un conduit, la VMP à extraction unique fonctionne automatiquement et est destiné à une utilisation à pièce unique (SDB, WC…) Tendis que la deuxième à extraction simultanées est dotée de trois bouches d’extraction reliées a une gaine qui permet de renouveler l’air dans différentes pièces à la fois. 


L’aérateur ou extracteur est installé dans les pièces humides, au mur, au plafond l’extracteur fonctionne de manière indépendante. Ils se placent au plus près de la source de pollution et chassent l’air pollué vers l’extérieur. L’extracteur doit être placé le plus haut possible dans la pièce.
L’extraction se fait de manière forcée et intermittente selon 4 modes de fonctionnements : 

  • manuel : arrêt instantané
  • temporisé : minuterie réglable.
  • humidité : détection a taux d’humidité. 
  • présence : détection de présence.

L'extracteurs est le système idéal dans le cadre d’une rénovation, où la pose d’une ventilation s’avère compliquée ou impossible. Il s’installe sans gros travaux dans un logement existant et permettent d’abaisser rapidement le taux d’humidité dans votre salle de bains.